Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 décembre 2010 3 08 /12 /décembre /2010 09:41

Décidément, la Chine ne manque pas de culot et les déclarations du premier ministre sur la démocratie n’étaient que de la poudre aux yeux. La Fontaine avait raison: "La raison du plus fort est toujours la meilleure".

Cela n'augure rien de bon pour les décennies à venir.

 

Le "prix Confucius de la paix", distinction inédite, sera décerné jeudi 9 décembre à Pékin à un ancien vice-président taïwanais, à la veille de la cérémonie de remise du prix Nobel de la paix, attribué en octobre au dissident chinois Liu Xiaobo.

Les autorités chinoises se sont indignées du choix du comité norvégien, jugé "obscène", et l'idée d'un prix Confucius de la paix a été lancée il y a trois semaines dans un éditorial du tabloïd chinois Global Times. "C'est une espèce de réponse pacifique au prix Nobel de la paix 2010", reconnaissent les organisateurs dans un communiqué transmis mercredi par courrier électronique.

L'ancien vice-président taïwanais Lien, premier lauréat, était en concurrence avec le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, l'ancien président sud-africain Nelson Mandela, le fondateur de Microsoft Bill Gates, le poète chinois Qiao Damo et le panchen-lama nommé par Pékin.

Cette liste montre clairement qu'ils ont choisit un peu tout le monde sur tout les continents, mais qu'ils privilégient leurs intérets économiques et diplomatiques. Et qui peut me renseigner sur Qiao Damo et son oeuvre?? Outre son passé d'universitaire éditeur , il aujourd'hui "Deputy Minister of Culture Protection in the tradition of China’s local arts ,Cultural Department of PRC". La encore, un role politique puisque défenseur de la tradition.

Ni Liu Xiaobo, qui purge une peine de onze ans de prison, ni aucun membre de sa famille ne seront présents vendredi dans la capitale norvégienne pour recevoir le prix Nobel de la paix. Dix-neuf pays ont décliné l'invitation à assister à la cérémonie en raison d'une intense campagne diplomatique de la Chine. Les deux tiers des invités seront présents, selon le comité Nobel.

Partager cet article

Repost 0

commentaires