Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 octobre 2010 1 11 /10 /octobre /2010 20:08

Réponse à l'article "Et si la Chine trébuchait" de Monsieur Philippe Douroux, journaliste indépendant, paru sur son blog "Au bout du compte".

 

 

Cher Monsieur Douroux,

Permettez moi d'apporter quelque modifications à votre texte.

Dans votre premier paragraphe, vous parlez de "socialisme devenu de marché". J'ai failli m'étrangler. Parlons plutôt de système communiste des plus extrêmes. Un peu de respect pour les centaines de milliers de morts que le régime Maoïste a engendré.

Pour ce qui est du 2eme obstacle, c'est oublier deux choses:
La première, c'est que macro économiquement, la Chine n'a que très peu été impactée par la dernière crise financière. Non que son système financier n'ai pas flanché, mais surtout parce que pour la première fois, c'est la demande intérieure qui a fait tourner les usines, limitant ainsi la casse.
La deuxième, c'est que les grands groupes chinois sont des entreprises à la pointe. Ils se passent déjà volontiers de nos savoir faire et s'ils ne le peuvent pas, ils le pourront très bientôt: exemple actuel du train le plus rapide au monde (Merci Siemens et Alstom...) exemple à venir des avions en cours de constructions et du partenariat avec Airbus...

Enfin, sur le thème de la démocratie, c'est une aberration de penser que la Chine finira sous cette forme. Ne soyons pas amnésiques et souvenons-nous qu'il nous a fallut 150 ans, 2 retour à la monarchie et 5 républiques pour aboutir à un système pas encore tout à fait au point. Enfin, imaginer que l'on peut gouverner bientôt 1 milliard 500 millions de chinois comme on essaye tant bien que mal de diriger 70millions de Français, là encore, c'est être balayer les réalités de la Géopolitique.

Si elle veut rester à sa place d'Empire du Milieu, la Chine ne peut que rester un système dictatorial. Plus souple, certainement, fédéral pourquoi pas, mais véritablement démocratique c'est impossible.
Et ce malgré les mots extraordinaires de Mr Wen.

Cela dit, je vous rejoins dans l'idée que de plus en plus, la Chine se transforme en colosse aux pieds d'argile. Jusqu'à aujourd'hui le vent était favorable, mais comme le dit l'adage, à grand pays, grandes responsabilités. J'ajouterais: grands problèmes...

 

 

Pierre

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Yoda 01/11/2010 02:40



Salut Pedro,


Pour moi, le terme " socialisme devenu de marche" est totalement adequat car ici il fait reference a une economie socialiste et non pas au courant politique francais qui n'a de socialiste que le
nom. Une economie socialiste = une economie communiste donc planifiee. Pour ameliorer l'expression on devrait dire "socialisme devenu ultra-liberal" car il n'y a point de social en Chine.


 


Le deuxieme point et sur lequel je suis profondement en desaccord avec le journaliste et ton commentaire est sur l'analyse. Analyser un pays en ne se basant que sur son economie et sur des
chiffres est facile (le journaliste n'a pas a voyage sur place, juste a consulter des statistiques) mais cela ne correspond pas a la realite. De plus, comme la crise l'a montree, nul ne peut
predire l'economie.... surtout pour la Chine.


Pour moi la Chine va trebucher car elle est, a moyen ou long terme, condamner a resoudre un dilemme. Pour etre leader, il faut creer, innover, imaginer et non copier mais pour faire cela, il faut
eduquer et qui dit education dit danger pour tout systeme dictatorial. Au lieu de former des zombies, il faudra former des createurs mais ces createurs qui reflechiront pour l'economie le feront
obligatoirement aussi pour le systeme politique.


Alors quels choix? Rester eternel second ou passer premier tout en risquant de faire exploser le systeme?! Nul ne peut le dire!



Pierre 05/12/2010 23:44



Salut Guillaume,


J'insisterai sur un seul point: la Chine ne trébuchera pas (pas tout de suite) car elle a quelque chose de tres fort, de puissant, que nous n'avons plus en France: l'esprit nationaliste.


Rien que pour ça, elle se maintiendra en tête de peloton, voir meme en leader. Depuis 30 ans elle veut reprendre sa place d'Empire du Milieu, au centre du monde. Désormais, rien ne l'en délogera!